HK Consulting

La crise d'adolescence n'existe pas

La crise d'adolescence n'existe pas

Consult Educ' - Actualités - Jeudi 20 Juillet 2017

LA CRISE D’ADOLESCENCE
 
 
La crise d’adolescence n’existe pas.
 
Ce sont les carences éducatives liées à l’enfance qui s’expriment pendant la période de l’adolescence.
 
La genèse :
 
Je vois des adolescents depuis maintenant presque vingt ans quasiment quotidiennement.
J’ai travaillé dans une structure de l’Education Nationale dans laquelle nous nous occupions d’ados ayant commis des actes de délinquances, des délits. J’étais affecté au groupe des 15-18 ans, garçons, éducateur en internat avec nuits et enseignant en classe avec ces jeunes la journée. J’y suis resté douze ans.
 
J’ai ensuite crée Consult Educ’ il y a 8 ans. Nous intervenons à domicile en tant que consultant éducatif afin d’aider les familles à instaurer ou restaurer les mécanismes éducatifs avec les enfants et les ados.
 
Je pense donc pouvoir affirmer avoir une certaine expérience.
 
Une définition :
 
Allons au plus simple et plus populaire, la définition wikipedia de la crise d’adolescence :
« La crise d'adolescence est, dans le langage courant, l'ensemble des troubles (sautes d'humeur, attitudes de défi, opposition aux parents, comportements excessifs…) supposés se produire durant la phase de transition entre l'âge enfant et l'âge adulte qu'est l'adolescence. 
En psychologie, des auteurs ont décrit l'adolescence comme la période marquée par de nombreux changements dont celui de l'identité qu'ils décrivent comme "crise" au sens de bouleversement psychologique (cognitif et émotionnel) que l'adolescent ou le jeune adulte cherche à résoudre et qui lui permet de construire une identité stable et de s'orienter dans la vie. »
 
Une autre définition :
 
De manière plus prosaïque, qu’est-ce qu’une crise 
Économique ?
Financière ou boursière?
Bancaire ?
De nerfs, d’épilepsie ?
De foie ?
Politique ?
Humanitaire ?
Alimentaire ?
Etc…C’est un bouleversement soudain et souvent violent dont seules les conséquences s’inscrivent dans la durée.
Prenons l’exemple du célèbre krach boursier de 1929 aux Etats Unis. En 5 jours (entre le 24 et le 29 octobre 1929), la crise fut violente et soudaine mais les conséquences longues et couteuses, à tel point qu’elle s’est même exportée an Allemagne favorisant la montée du NSDAP d’Hitler.
 
Une crise de nerfs est également violente et soudaine. Ces deux adjectifs sont tout à fait applicables au concept de « crise ».
 
La « crise d’adolescence » : du marketing.
 
Revenons à nos ados et cette fameuse « crise d’adolescence ».
 
Bien entendu, on nous explique que le corps de l’adolescent(e) change, se métamorphose, que la puberté fait son apparition, que les menstruations et la poitrine arrivent chez les unes, que le système pileux se développe et que la voix devient grave chez les uns ; c’est bien évidemment tout à fait vrai !
 
Mais le corps n’est-il pas toujours en mutation même si les transformations évoquées chez l’adolescent se font sur un laps de temps plus court, c’est-à-dire entre 8 à 10 ans environ (de 12 à 19-20 ans) ?
N’y a-t-il pas autant de différence entre un nourrisson et un enfant de 10 ans ?
Entre une femme de 35 ans et la même à 50 puis 75 ans ?
Bien sûr, la mutation est tout aussi spectaculaire à l’adolescence.
 
Pléthore de livres, d’articles, d’émissions de télévision, de sites internet en parlent depuis des décennies.
Ce concept remplit les cabinets des psychologues, pédopsychiatres, psychiatres, thérapeutes de toutes obédiences… de bonne foi bien entendu.
 
Un souci de respect des règles avec mon ado ? crise d’adolescence !
Il procrastine ? crise d’adolescence !
Echec scolaire ? crise d’adolescence !
Addiction jeux vidéos ? crise d’adolescence !
Addiction cannabis ? crise d’adolescence !
Insultes, violence physique ? crise d’adolescence !
etc…
 
Cette « crise d’adolescence » est un tiroir générique dans lequel sont rangés les dysfonctionnements éducatifs liés à l’enfance, au positionnement parfois inadapté des parents face à leur ado.
 
C’est à mon sens un concept qui fait vendre, du marketing.
Une fois que votre ado est estampillé en crise d’adolescence, que se passe t il ?
:«ça lui passera madame ? »
 
 
La crise d’adolescence n’existe pas
 
Les dysfonctionnements éducatifs lors de l’adolescence sont dus, non pas à une étiquette range tout, mais à des carences éducatives.
Comment apprend-on à être parents ? qui nous donne des cours de parentalité ? personne !
 
Si on ne définit pas des règles éducatives à la fois précises et souples, cadrantes, rassurantes dès l’enfance, il sera bien entendu encore plus difficile de poser des limites lors de l’adolescence.
 
Je pense que la mutation du corps qui s’étale quand même sur pas mal d’années, les velléités d’indépendance des ados, leurs petits tests quotidiens (comme ceux des enfants) ne débouchent pas inéluctablement vers une longue période de perturbations continuelles.
 
La solution 
 
Afin de restaurer les mécanismes éducatifs, il faut des professionnels de l‘éducatif.
 
Tout simplement !