L’éducatif à domicile depuis 2009
06 99 82 87 80

LA LÉGALISATION DU CANNABIS

HERVÉ KUROWER - Débat - Lundi 11 Avril 2022

                                   « Est ce que ce monde est sérieux? »

Selon les chiffres fournis par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) en septembre 2021, 44,8 % des Français de 15-64 ans, soit 18 millions de personnes, ont déjà consommé au moins une fois du cannabis dans leur vie.

Quid du pourcentage des jeunes de 12 à 20 ans? 

Ces éminents politiques mesurent- ils l’étendue des dégâts occasionnés par la consommation du cannabis chez nos jeunes? 

Destruction des cellules du cerveau, déscolarisation, explosion de la famille, violences, vols et assez fréquemment trafic de produits stupéfiants dans un premier temps pour financer la consommation pour ensuite aller vers l’argent facile. C’est ce que je constate depuis une vingtaine d’années en intervenant dans les familles, qui sont désespérées, au bord de l’implosion, en ruines…

Lorsque j’interviens le process de destruction est déjà lancé et heureusement, nous arrivons dans la grande majorité des cas à faire en sorte que l’ado arrête de fumer.

Ce listing se veut totalement apolitique.

Mr Macron
Il a certes autorisé le cannabis médical tout en modifiant les peines pour les consommateurs de cannabis, passant d’éventuelles poursuites pénales à une amende.

Aveu d’impuissance ? Le message pour un ado est le suivant: « fumer, c’est mal, mais c’est pas trop grave».

Mr Zemmour:
« Je me demande si on ne devrait pas organiser la légalisation ordonnée du cannabis » (Tweet du 6 mai 2021), par pragmatisme dit-il… 

On organise mais … comment? On créer un pass cannabinoïdal?

Mr Jadot:
« Faire le choix de la légalisation du cannabis, c’est permettre une meilleure politique de santé publique et un meilleur usage des forces de police. » (Tweet du 19 avril 2021).
A noter, que la légalisation du cannabis est clairement indiquée dans son programme.

Etre écolo, c’est permettre le libre accès à ces plantes pour tous nos jeunes ? 

Mr Mélenchon: 
s’est dit favorable à la légalisation du cannabis afin d’en réglementer l’usage.

A l’instar de son collègue d’extrême droite, comment organise-t-on l’usage de cannabis pour les moins de 20 ans (je n’emploie pas le terme mineur à dessein)? Un carnet avec des tickets comme au cinéma?

Mr Roussel
« Je suis plus tendance dépénalisation que légalisation», a-t-il expliqué le 23 janvier 2022 dans l’émission Le Grand Jury diffusée sur RTL, LCI et Le Figaro.

Il serait donc « tendance » que nos jeunes fument impunément?

Mr Poutou:
« Pour la légalisation du cannabis, la dépénalisation des drogues, pour un accompagnement médical. Stop à la répression »

Autant il m’avait fait rire avec son absence d’immunité ouvrière, autant là, j’espère pour lui qu’aucun de ses enfants, s’il en a, ne consomme du cannabis. Il veut dépénaliser toutes les drogues, ainsi nos ados pourront consommer tranquillement cocaïne, héroïne, crack, MDAM et consorts dans son monde idéal?

(Source:https://www.cnews.fr/france/2022-02-01/repression-legalisation-depenalisation-que-pensent-les-candidats-la-presidentielle)

Que se passerait-il si le cannabis était autorisé, en vente libre sachant que nous ne sommes ni néerlandais, ni canadiens et encore moins uruguayens ?

Comment feraient les dealers pour ne pas perdre d’argent? 

Pas la peine d’avoir un master en Economie. Ils casseraient le prix des drogues les rendant encore plus accessibles et attractives: la cocaïne et l’héroïne passeraient à 20e le gramme, ils vendraient certes moins cher mais beaucoup plus, idem pour le crack, la MDMA et autres… Je vous laisse imaginer les dégâts dans le cerveau de nos enfants.

Que ne font ils pas pour recolter des voix où sont ils juste déconnectés de la réalité…?